Comment choisir son incubateur des oeufs de poule ?

Dernière mise à jour Le janvier 17, 2024

Certaines races de poules sont de mauvaises couveuses. Elles ne tiennent pas à rester cloîtrer jusqu’à l’éclosion des poussins. Aussi, les fermiers professionnels souhaitent contrôler les nombres précis des œufs à couver. L’utilisation d’une couveuse automatique professionnelle est une bonne alternative à considérer. Découvrez tout sur ce dispositif.

Qu’est-ce qu’une couveuse automatique ? Quels sont ses types ?

La couveuse automatique est la machine permettant l’incubation artificielle des œufs. Elle ne couve pas que les œufs de vos poules, mais ceux de tous les animaux de la basse-cour .

La couveuse automatique se charge uniquement de la couvaison jusqu’à l’éclosion. Elle ne prend plus part aux soins des poussins. Il y a les couveuses semi-automatiques et les couveuses complètements automatiques.

A LIRE AUSSI : Comment fabriquer une mangeoire pour les oiseaux ?

Quel est l’avantage d’une couveuse automatique professionnelle ?

La présence du thermostat dans une couveuse automatique permet de contrôler la température. Une température bien ajustée favorise la rapidité de l’éclosion.

La couveuse automatique permet l’obtention du niveau d’humidité nécessaire. Ce taux d’humidité détermine la quantité d’eau que les œufs perdent pendant l’incubation. Cela influence la vitesse de l’éclosion. Elle facilite aussi l’ajustement de la ventilation. Cette dernière permet l’oxygénation des embryons en distribuant de l’air frais.

Comment choisir une couveuse automatique ?

Choisissez votre couveuse automatique selon quelques critères qui répondent à vos besoins.

La capacité

Optez pour une couveuse qui supportera les nombreux d’œufs que vous comptez incuber. Il y a celles qui peuvent contenir jusqu’à 56 œufs. D’autres ne supportent que 9 à 12 œufs.

Les fonctionnalités

Optez pour une couveuse dotée de plusieurs fonctionnalités. Plus elle dispose de plusieurs options, plus les conditions de couvaison sont améliorées. Les fonctionnalités de la couveuse influencent la vitesse et la réussite de l’éclosion.

Le prix

Considérez le rapport qualité prix. Combien de sommes disposez-vous pour acheter votre couveuse ? Il faut se renseigner sur les fonctionnalités de chaque produit par rapport à leur produit.

A LIRE AUSSI : Comment sécuriser une fenêtre chat ?

Comment la nettoyer et L’entretenir ?

Votre couveuse requiert une désinfection. Les produits nécessaires au nettoyage se vendent dans des commerces spécialisés. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de javel diluée dans de l’eau. Notez que le nettoyage nécessite le débranchement complet de la couveuse. C’est pour éviter les risques de court-circuit. Procédez au branchement quand tout est sec.

Pour un simple nettoyage, utilisez juste de l’eau tiède et lavez votre couveuse avec une éponge et du savon. Vous pouvez enlever les pièces amovibles pour les nettoyer une à une. Rincez avec de l’eau propre et séchez avec du torchon propre.

La désinfection et le nettoyage doivent se faire après chaque cycle d’incubation.

Où La placer ?

Mettez-la dans une pièce à température ambiante de 18 à 20 °C. Choisissez une chambre qui est à l’abri des intempéries afin d’anticiper les changements subits de température. Placez votre couveuse sur un endroit plat (sur le sol ou sur une commode) pour éviter le ballottement. Mettez-là à proximité d’une source d’alimentation pour faciliter le branchement.

A LIRE AUSSI : Produit Pour Repousser Les Chats ? Que choisir ?

Manuelle ou Automatique ? Quel est le plus pratique ?

La question que beaucoup de fermiers se posent : laquelle choisir entre une couveuse manuelle et automatique.

Quelles différences ?

La différence réside au niveau du fonctionnement : la rotation des œufs se fait automatiquement avec une couveuse automatique. Avec la couveuse manuelle, il faut retourner un à un les œufs, et ce, avec la main. L’autre différence concerne le prix, une couveuse automatique est plus onéreuse que les autres.

Que choisir ?

Pour les professionnels, la couveuse automatique convient mieux à vos attentes. Elle est apte à couver plusieurs œufs à la fois. La couveuse manuelle est dédiée aux éleveurs débutants, car elle est facile d’utilisation. Elle est destinée à une petite échelle d’élevage.

Comment fabriquer une couveuse automatique ?

Comment fabriquer une couveuse et couver des œufs

Dimensionnement de l’incubateur

L’incubateur 24 œufs s’adresse avant tout aux élevages de taille importante visant une production régulière en volumes. Avec une telle capacité, il permettra des économies d’échelle sur le coût de l’incubation. Pour un élevage familial ou amateur, un modèle 12 œufs suffira amplement.

Encombrement et installation

Logiquement plus volumineux, l’incubateur 24 œufs nécessite de disposer d’un espace dédié suffisant dans votre poulailler, local technique ou maison. Son poids plus important est également à prendre en compte pour le déplacement et le nettoyage.

Coût financier

Proportionnellement moins onéreux à l’achat, l’incubateur 24 œufs revient environ 30% moins cher par œuf incubé. Son retour sur investissement sera donc plus rapide en cas de fonctionnement intensif sur plusieurs années.

Simplicité d’utilisation

Plus compact, l’incubateur 12 œufs offre une meilleure maniabilité au quotidien. Remplissage, surveillance, nettoyage : toutes ces opérations de maintenance courante seront facilitées. Il conviendra mieux aux débutants.

Fiabilité et taux d’éclosion

D’un point de vue technique, les performances des deux tailles d’incubateurs sont équivalentes dans des conditions d’utilisation optimales. Cependant, le moindre défaut de l’incubateur 12 œufs impactera immédiatement une plus grande proportion des œufs en incubation. Son taux d’éclosion moyen pourra alors plus facilement baisser sur la durée.

En définitive, l’incubateur familial de 12 œufs s’impose par sa simplicité d’usage. Pour les éleveurs visant une production régulière en volumes, l’investissement dans un modèle 24 œufs performant s’avèrera rapidement rentable.

Quand mettre un œuf dans une couveuse ?

Afin d’obtenir la température requise, il faut que vous allumiez votre couveuse 12 heures avant le commencement de l’incubation. Cela optimise les conditions de couvaison.

Quel taux d’humidité pour une couveuse et comment le régler ?

Le taux d’humidité requis est strictement de 40 %, du début à la fin de la couvaison. À environ 2 ou 3 jours avant l’éclosion, réglez le taux d’humidité à 65 % minimum. Afin d’augmenter le taux d’humidité, faites entrer plus d’air dans la couveuse, augmentez le niveau d’eau dans le bac et diminuez l’air qui infiltre la couveuse.

Comment faire éclore un œuf sans couveuse ?

Sans couveuse, choisissez les races de poules qui sont reconnues comme bonnes couveuses. Même s’ils ne s’agissent pas de leurs œufs, elles les couvent. Vous pouvez opter pour un incubateur et surveiller puis retourner constamment les œufs.

Comment utiliser une couveuse semi automatique à 25 œufs  ?

Couveuse semi-automatique (25 oeufs) - Test et Avis

FAQ

Faut il mettre de l’eau dans une couveuse ?

Idéalement, l’humidité à l’intérieur de l’incubateur devrait être d’environ 50 %. En règle générale, gardez demi tasse d’eau dans le réservoir central au fond de l’incubateur. Ajoutez de l’eau au besoin pour maintenir le niveau de 1/2 plein.

Comment faire baisser le taux d’humidité dans une couveuse ?

Pendant l’incubation, vous pouvez contrôler l’humidité en utilisant des évents pour surveiller la quantité d’air frais entrant dans la couveuse. Plus il y a d’air frais entrant, plus l’humidité est faible.